Code des bonnes pratiques

Le taux de renouvellement des eaux du lac Vert est extrêmement faible, ce qui occasionne plusieurs problématiques importantes : ensablement et contamination de certains tributaires, concentrations de cyanotoxines au-dessus du seuil d’alerte, érosion des berges, etc. L’état de vieillissement du lac (qualifié de méso-eutrophe) est tel que le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques recommande que des mesures soient prises afin de limiter sa dégradation.

Depuis quelques années, la Municipalité d’Hébertville, le Conseil de bassin versant de la Belle Rivière et d’autres organisations ont entrepris des actions afin d’améliorer la santé du lac : reboisement de certaines berges, suivi de la qualité de l’eau, etc. Pour amener les plaisanciers à changer de comportement, plusieurs partenaires se sont mobilisés afin de rédiger ce code des bonnes pratiques.

On souhaite ainsi assurer la protection de l’écosystème du lac, tout en visant l’amélioration de la qualité de vie et de la sécurité des utilisateurs. Le code s’adresse à tous les conducteurs d’embarcations à moteur, y compris les motomarines et les hydravions.

L’objectif du code est d’assurer la sécurité de tous les utilisateurs du lac Vert et de protéger l’environnement.

Pour en apprendre d'avantage, télécharger le dépliant du CREDD : ICI 

Adresse : ​

258 Chemin de la Randonnée, Hébertville (Québec) G8N 1M4

Courriel : 

info@assolacvert.com